L’auteure | The author

DLDiya Lim a beaucoup d’imagination. Enfant, elle était souvent dans la lune. Maintenant, elle réalise que cela lui a été très utile! Elle adore écrire pour les enfants et les faire découvrir les personnages qui vivent dans sa tête. Ses livres sont publiés chez Dominique et compagnie et Les Éditions L’Interligne.

Screen Shot 2015-01-22 at 9.05.51 PM

Avec la série Amandineelle joue avec les mots, misant sur les rimes, les sons, l’humour. Les thèmes abordés sont la cuisine, la pâtisserie, la famille, les mathématiques, les métiers…
Cette série vise les jeunes de 7 ans et plus.

the-sun-349394_150

Avec Larouspiol, elle crée un monde imaginaire qui fait honneur au pouvoir des rêves et elle s’adresse aux enfants de 9 à 12 ans. Le paradis, c’est quoi? C’est où? Peut-on s’y rendre sans mourir? Et les animaux? Ils vont au paradis, eux aussi? Voilà tant de questions que les jeunes, interpellés par le thème de la vie après la mort, peuvent se poser. Diya réussit à susciter l’émerveillement avec ce livre qui cache des trésors dans chaque page. Réconfort garanti!

dragonAvec Les enfants du ciel, elle véhicule des messages forts sur la confiance en soi et l’intuition. Il s’agit d’un roman qui s’adresse aux enfants de 9 à 12 ans.
L’histoire, qui se déroule dans un passé lointain ressemblant à la Chine au Moyen Âge, ne laissera pas les jeunes adeptes de la magie et de l’aventure sur leur faim. À dévorer avec un appétit de dragon!

ÉtéAvec L’arbre qui voulait être entendu, son premier album illustré, elle raconte l’amour de la nature pour les humains à travers un personnage pas comme les autres : un arbre attachant au rêve fou! Ce livre imagé touche les petits de 4 à 6 ans et les fait voyager au cœur de la forêt pour découvrir le cycle des saisons et les émotions


chandelleLa petite fille qui ne rêvait jamais
 est la dixième œuvre de littérature jeunesse de Diya Lim. Avec cette histoire, l’auteure rend hommage à la fantaisie. Une souris incarne l’imagination d’une fillette savante qui a tout appris des livres, mais qui ne parvient pas à inventer quoi que ce soit.

Originaire de l’île Maurice, Diya Lim est titulaire d’une Maîtrise de Sciences de Gestion de l’Université d’Orléans, France. Pendant les premières années de sa carrière, elle rédige des textes publicitaires dans son pays natal. Par la suite, elle s’installe au Canada et travaille comme réviseure à la Direction des communications du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Là, elle participe à l’édition de plusieurs guides pédagogiques et programmes-cadres du curriculum de la province. Elle admire le merveilleux travail effectué par le personnel enseignant auprès des élèves. Elle croit fermement que l’éducation qui encourage l’imagination est l’un des plus beaux cadeaux qu’une génération puisse offrir à celle qui la suit. Aujourd’hui, Diya Lim travaille de chez elle et à son compte. Elle habite à Mississauga en Ontario avec son époux, ses deux filles et son chien. De temps en temps, elle visite des écoles, surtout dans la grande région de Toronto, pour rencontrer ses lecteurs et lectrices.

« L’imagination est plus importante que le savoir » – Albert Einstein

 

Animations scolaires pour 2018. Réservez via Facebook !

Sous votre sapin !

 

Faites le plein des cadeaux ici !

Screen Shot 2017-03-03 at 6.57.12 PM